top of page

Mois de l’histoire des Noir·e·s : Susan Henry


 

Le Mois de l’histoire des Noir·e·s est l’occasion d’honorer et de célébrer l’histoire, la diversité et les contributions des communautés noires. Chez Boann, nul besoin de chercher plus loin qu’au sein de notre propre équipe pour trouver des leaders noirs que nous admirons. Nous voulons partager avec vous quelques réflexions de ceux qui nous influencent, dans leurs propres mots.


 

Susan Henry


Susan Henry est Directrice de l’incidence communautaire et de l’inclusion financière, Alterna et Membre du comité d’investissement de Boann.


En l’honneur du Mois de l’histoire des Noir·e·s, Susan a partagé avec nous ses réflexions sur la promotion de l’équité pour les communautés Noires au Canada grâce à l’investissement d’impact et au-delà.


Les opinions présentées ici sont les siennes.



En tant que femme noire, comment votre expérience a-t-elle influencé votre approche de l’investissement à vocation sociale?


En tant que femme noire, mon approche de l’investissement à vocation sociale est guidée par l’importance de l’intersectionnalité. Mon approche est également axée sur la justice, l’accès, l’inclusion, la diversité, la décolonisation et l’équité.


Défendre ces valeurs, notamment dans le paysage de l’investissement, implique souvent qu’il faut comprendre la nécessiter de parfois remettre en question les systèmes financiers et économiques pour s’assurer de corriger les déséquilibres structurels et ainsi remédier aux inégalités dans notre société.




De quelle façon aimeriez-vous que le travail de Boann soutienne le leadership et la réussite des Noires?


Il est souvent très difficile pour certaines personnes qui occupent un haut poste hiérarchique et détiennent du pouvoir au sein des organisations de comprendre l’expérience réelle ou vécue des autres, même si elles veulent vraiment le faire. J’ai souvent l’impression que cela constitue une différence héréditaire.


Boann a l’obligation fiduciaire d’injecter des capitaux dans notre économie afin d’améliorer notre société, en veillant notamment à ce que ces investissements ciblent l’équité et l’inclusion sociales afin de faire en sorte qu’ils atteignent et soutiennent les groupes sous-représentés. Pour ce faire, Boann doit veiller à ce que des valeurs et des principes soient mis en œuvre dans ses politiques et ses pratiques afin que les communautés noires ne soient pas laissées pour compte.



Selon vous, qu’est-ce que tout le monde devrait connaître afin de mieux comprendre l’expérience vécue par les Noires au Canada?


Voici une liste de livres qui mettent en lumière l’expérience vécue par les Noires au Canada. Toutefois, si vous ne devez en choisir qu’un seul, choisissez Right Within de Minda Harts. Il permet de prendre conscience de ce que c’est que d’être la seule personne noire dans la pièce. En tant que femme noire ayant travaillé dans une entreprise canadienne pendant près de 40 ans, ce livre a trouvé un écho chez moi, car j’ai souvent été la seule personne noire autour de la table pendant de nombreuses années, et j’ai compris le sentiment de solitude que procure cette situation.


Autres livres intéressants

  • La pendaison d’Angélique : l’histoire de l’esclavage au Canada et de l’incendie de Montréal d’Afua Cooper

  • Emancipation Day: Celebrating Freedom in Canada de Natasha L. Henry

  • In the Black: My Life de B. Denham Jolly

  • Viola Desmond: Her Life and Times de Graham Reynolds et Wanda Robson

  • The Black Social Economy in the Americas de Caroline Shenaz Hossein

  • The Banker Ladies de Caroline Shenaz Hossein

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page